Retrouvez toutes les animations ci-dessous

ou téléchargez ici le programme en pdf.

 

Partager "Agenda" sur facebookPartager "Agenda" sur twitterLien permanent

Refuge (Jean-Louis Aubert)

note: 3Assez bon cru ce nouvel opus MARKAN - 30 septembre 2020

Une majorité des chansons de ce disque (environ 60%) ont [...]

Ce qu'il faut de nuit (Laurent Petitmangin)

note: 51 livre / octobre 2020 Sélection adulte - 2 octobre 2020

Un roman fort et d'une grande sensibilité sur la relation [...]

Les incroyables aventures des soeurs Shergill (Balli Kaur Jaswal)

note: 51 livre / octobre 2020 Sélection adulte - 3 octobre 2020

Une histoire qui nous parle de liens familiaux, des mésententes [...]

Je ne retrouve personne (Arnaud Cathrine)

note: 4Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Qui n'a pas vécu une fois ces retrouvailles difficiles, des [...]

Amadora (Dominique Simonnot)

note: 3Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Un livre plein d'intérêt pour la communauté tsigane ; l'auteur [...]

J'ai longtemps eu peur de la nuit (Yasmine Ghata)

note: 4Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Lors d'un atelier d'écriture sur le thème de "l'objet fétiche, [...]

Lettres d'informations

Informations sur vos données personnelles

Nos newsletters vous donnent l’opportunité d’être informé sur :

 -Les animations de la médiathèque et du réseau de lecture publique Provence Alpes Agglomération

- Les invitations à certains événements que nous organisons

 

Ces informations sont stockées de manière sécurisée et accessibles uniquement par l’équipe de la médiathèque.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire de la lettre d'information en cliquant sur le lien présent au bas de la lettre.

 

Partager "Informations sur vos données personnelles" sur facebookPartager "Informations sur vos données personnelles" sur twitterLien permanent
AccueilCoups de coeur du Club lecture

Coups de coeur du Club lecture

 

Petit pays (Gaël Faye)

note: 5Club lecture à distance - avril 2020 Muriel - 4 mai 2020

Dans les années 90, Gabriel vit une enfance paisible au Burundi. Mais cette enfance va être brisé par la séparation de ses parents puis par la guerre civile suivi du génocide rwandais avec toute sa cruelle violence. Ce premier roman de Gaël Faye est tout simplement, une pépite.

Le cahier de recettes (Jacky Durand)

note: 4Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Julien, cuisinier, est à l'hôpital au chevet de son père mourant, qui lui a transmis son amour pour la cuisine. Julien se souvient de son enfance, de son admiration pour son père et de son parcours difficile pour devenir lui aussi cuisinier malgré l'opposition inexplicable de son père pour ce choix. Un livre chaleureux, de lecture facile, des personnages tous attachants, qui s'aiment malgré les blessures, un livre peut être un peu trop rempli de bons sentiments.
Mais à la relecture, il y a beaucoup plus. A chaque page on savoure les recettes de ce livre de cuisinier, le goût du mot juste et précis pour qualifier des gestes nécessaires, le "tour de main", le respect des bons produits, des plantes et des animaux. On se surprend à rêver sur ces plats simples, mijotés, qui rappellent l'enfance. On aime ce père et ce fils cuisiniers exigeants, leur famille d'adoption, et ce cahier de recettes disparu.
La cuisine, ses secrets, et les mots pour la faire vivre ! Un vrai livre de confinement finalement ! ...
M.P Vellard

L'autre Joseph (Kéthévane Davrichewy)

note: 5Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Quand la "grande" histoire de la révolution russe de 1917  est mise à mal par l'histoire familiale des Davrichewy :
Qui est ce Joseph Davrichachvili né en Georgie à la fin du XIXème siècle et auquel un autre Joseph dit Sosso, Kouba, Staline fait de l'ombre, de l'enfance à l'âge adulte, amis ou ennemis selon les situations ou les temps. Un secret de famille dévoilé par l'auteure et descendante.
Une reconstitution à partir de témoignages épars, une vie éparpillée, un révolutionnaire?, un aventurier?, une famille éclatée, des liens rompus.
Un livre sombre et noir qui nous interroge sur l'homme et la parole révolutionnaire.
C. Fontaine

Mourir est un enchantement (Yasmine Chami-Kettani)

note: 5Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Un livre d'un printemps féminin arabe bien avant le printemps arabe :
Des photos dans un sac de toile dans lequel puise au hasard la narratrice construisent le récit. Sur ces photos des enfants, des hommes et des femmes qui nous interrogent, troublent et attachent. La narratrice est une femme d'une quarantaine d'années, divorcée et mère de deux adolescents proches et complices. C'est histoire d'une famille sur trois générations, celle de la narratrice, des parents et grands parents, au Maroc,  entre Fès et Tlemcen, après et avant le coup d'état de Skhirat le 10 juillet 1971.
Que les femmes de ces trois générations sont belles!

Bad girl (Nancy Huston)

note: 5Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Un livre féministe dans un post années 50 occidental :
Le livre est un récit autobiographique de l'auteure qui débute avec sa naissance. Nous sommes en 1953 au Canada, une enfant non désirée par ses parents Kenneth et Alison, et Alison qui part. Nancy dit "Dorrit" cherche dans l'histoire familiale de se parents et grands parents des clefs pour comprendre et grandit en se perdant souvent. C'est difficile d'être un électron libre comme elle l'écrit.
C. Fontaine

J'ai longtemps eu peur de la nuit (Yasmine Ghata)

note: 4Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Lors d'un atelier d'écriture sur le thème de "l'objet fétiche, une enseignante, Suzanne, rencontre un adolescent, Arsène, rescapé du génocide rwandais. C'est la rencontre de deux êtres pour qui la mort a laissé des souffrances indicibles. Suzanne va aider Arsène à affronter l'horreur vécue mais cette démarche va lui permettre à elle aussi de regarder en face sa propre souffrance, celle de la mort de son père.
Un troisième « personnage », extraordinaire, c'est une « valise », celle qui a accompagné Arsène lors de sa fuite, valise à la fois refuge, mère nourricière, protectrice et confidente de l'enfant. C'est pour moi ce qui fait la singularité de ce livre et sa force émotionnelle.
Deux récits parallèles, l'un en lettres italiques, celui d'Arsène racontant l'insoutenable, et l'autre, celui de Suzanne, trouvant sa propre « valise » dans le souvenir de son appartement d'enfance.
La parole pour l'un, l'écriture pour l'autre vont permettre aux deux "blessés"de panser enfin leurs souffrances.
M.P Vellard

Amadora (Dominique Simonnot)

note: 3Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Un livre plein d'intérêt pour la communauté tsigane ; l'auteur journaliste suit le quotidien d'une famille grâce à Amadora. ​Le regret est le côté redondant de l'ouvrage ; on pourrait rajouter une centaine de pages... le résultat serait inchangé! Dommage. ​De sorte qu'une certaine lassitude s'installe à sa lecture mais un réel outil documentaire !
D. Planchon

Marx et la poupée (Maryam Madjidi)

note: 4Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Beaucoup d'émotions fortes, de lecture parfois difficile du fait du contexte politique violent qui nous heurte mais un ouvrage aussi plein d'intérêt historique également car l'auteur brosse une période assez large.
D. Planchon

Je ne retrouve personne (Arnaud Cathrine)

note: 4Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Qui n'a pas vécu une fois ces retrouvailles difficiles, des lieux chargés de souvenirs d'enfance et où tout échappe… Un livre qui nous parle dans un style simple, facile à lire. Beaucoup d'émotion là aussi mais pas de mièvrerie non plus, la juste note.
D. Planchon

Mémé (Philippe Torreton)

note: 5Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Un livre à lire absolument dans ce contexte morose ! Revigorant, amusant, poétique, émouvant ! Chacun retrouve sa "mémé" ! Tout y est le cadre, la maison, la tenue de mémé, les propos décalés, ses réactions ....!!! Le tout dans un style très simple, se lit rapidement. ​Un livre "frais" m'ont dit à ceux à qui je l'ai proposé.
D. Planchon

Couleur de peau : miel n° 1 (Jung)

note: 5Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

Un petit garçon erre seul dans les rues de Séoul... il va être recueilli par un policier... placé dans un orphelinat... avant être adopté par une famille vivant en Belgique... Une belle leçon, un texte plein de tendresse.

Le plus et le moins (Erri De Luca)

note: 4Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 4 mai 2020

34 petits textes où Erri de Luca évoque des moments intenses qui ont marqués son enfance et même sa vie d'adulte. Tout est dit et posé avec simplicité et beaucoup d'humanité.

Seuls les enfants savent aimer (Cali)

note: 3Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 29 avril 2020

Un livre sur l'enfance de Cali : une enfance décalé, ses blessures, ses souffrances la perte de sa maman.... Livre émouvant, touchant.
Muriel Meynier

Petit pays (Gaël Faye)

note: 2Club lecture à distance - avril 2020 Sélection adulte - 29 avril 2020

C'est l'histoire d'un enfant né d'un couple franco africain qui vit au Burundi juste avant les événements dramatiques de la guerre civile, et raconte son enfance . Il ne sait pas tout à fait où il se situe, regrette le paradis qui s effondre devant lui, vit très mal la séparation de ses parents.
Bon nombre de situations tendues, cruelles, qu'éprouve Gabriel,le héros, nous font vivre le cœur du conflit ethnique entre tutsis et hutus. Gabriel a demi français est à la fois témoin et acteur des exactions commises dans son entourage et vit très mal ces cruautés qui touchent plusieurs de ses proches de la famille de sa mère.
Rentré en France avec sa sœur il tentera de revenir au Burundi quelques années plus tard pour retrouver sa mère, totalement démolie par les massacres familiaux et la soigner.
Un livre poignant et attachant, qui laisse un goût amer quand on pense à tant de cruauté contemporaine.
Michel Muller

Couleur de peau : miel n° 1 (Jung)

note: 3Couleur peau de miel Alban - 20 avril 2020

Jun Jung-sik a cinq ans lorsqu’il est emmené à l’orphelinat. Il sera adopté par une famille belge.
Cette série en 3 volumes de bande dessinée autobiographique nous raconte donc la vie de Jun Jung-sik. Le dessin retranscrit bien les émotions que l’auteur veut nous faire passer. Une très belle histoire d’adoption pas toujours facile mais sincère.