Retrouvez toutes les animations ci-dessous

ou téléchargez ici le programme en pdf.

 

Partager "Agenda" sur facebookPartager "Agenda" sur twitterLien permanent

Le signal (Maxime Chattam)

note: 1Le Signal Hervé - 28 janvier 2019

Du Stephen King en bp moins bon !! On est [...]

Je reviens vers vous (Olivier Tallec)

note: 41 Bd Adulte / juin 2019 Musique Image - 18 juin 2019

Un dessin soigné, en peinture, avec des couleurs riches et [...]

La fille dans l'écran (Lou Lubie)

note: 51 BD adulte / juillet 2019 Musique Image - 17 juillet 2019

L'une dessine en noir et blanc, l'autre en couleur. L'une [...]

Une évidence (Agnès Martin-Lugand)

note: 41 livre / juillet 2019 sélectionadulte - 9 juillet 2019

Un joli moment de lecture... un roman pour l'été...

Octobre (Soren Sveistrup)

note: 41 livre / juillet 2019 sélectionadulte - 9 juillet 2019

Début octobre. La police fait une découverte macabre dans une [...]

Lettres d'informations

Informations sur vos données personnelles

Nos newsletters vous donnent l’opportunité d’être informé sur :

 -Les animations de la médiathèque et du réseau de lecture publique Provence Alpes Agglomération

- Les invitations à certains événements que nous organisons

 

Ces informations sont stockées de manière sécurisée et accessibles uniquement par l’équipe de la médiathèque.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire de la lettre d'information en cliquant sur le lien présent au bas de la lettre.

 

Partager "Informations sur vos données personnelles" sur facebookPartager "Informations sur vos données personnelles" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Nos étoiles contraires (John Green)

note: 5une belle histoire émouvante Fleya - 22 février 2018

J'ai trouvé cette histoire très touchante : elle parle de la rencontre de deux adolescents Hazel Grace, atteinte d'un cancer incurable et Augustus, amputé et vivant avec la menace d'un retour du cancer. Ils apprennent à s'aimer, malgré tout. Bien sûr, la maladie et les traitements sont présents mais c'est finalement le rapport à la maladie qui est traité ici, avec humour souvent, parfois noir, légèreté parfois. Une belle intensité et de la poésie dans cette belle histoire d'amour où l'on ressent toute l'urgence que ces enfants ont de vivre, de s'aimer et de profiter de chaque instant.
J'ai beaucoup moins accroché avec les parties de l'histoire se rapportant au livre (Une impériale affliction) le roman préféré d'Hazel.