Fake, fake, fake (Zoë Beck)

note: 4Faux faux faux Anonyme de 14 ans - 21 juin 2017

J'aime cette histoire. Elle rappelle la douleur des personnes isolées. [...]

Le dimanche des mères (Graham Swift)

note: 41 livre/décembre2017 Sélection Adulte - 21 novembre 2017

En Angleterre, comme chaque année, les aristocrates donnent congé à [...]

Ce n'est pas très compliqué (Samuel Ribeyron)

note: 51 livre / décembre 2017 Selectionjeunesse - 30 novembre 2017

Cet album grand format traite avec une infinie délicatesse de [...]

Dynastie (Jean Rondeau)

note: 51 CD / Décembre 2017 Musique Image - 24 novembre 2017

On dit de lui qu’il est un prodige. Jean Rondeau [...]

Lettres d'informations

AccueilRésultat de la recherche

Résultat de la recherche

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 1 résultat pour :
(0.01 secondes)
page 1

Documents

Type de document: DVD documentaire
DVD documentaire
Titre(s)
Enfants sur mon chemin (Ces)
Auteur(s)
Erika Haglund (Directeur artistique)
Editeur(s)
Dublin Films
Année
2015
Résumé
Elana, Mathis, Camille et Ulysse font partie d'une classe spécialisée dans une école primaire. Ils ont entre 7 et 12 ans et ont des difficultés intellectuelles diverses. Pour eux, chaque apprentissage est une lutte, parfois douloureuse, entre soi et les autres, entre soi et soi. Mais en dehors de la classe, parfois, leur corps d'enfant se laisse aller. Sur un trapèze de cirque ou relâchés sur la croupe d'un cheval, ils s'abandonnent. "Il ne s'agit pas pour moi d'apporter un discours sur la question du handicap mental mais de donner à voir, de mon point de vue de cinéaste, des enfants qu'on regarde peu. Leur prêter du temps, me mettre à leur hauteur, dialoguer. Le film pose des questions, sur la notion de "handicap" notamment, qui est toujours vu comme quelque chose en moins. Ces enfants, Ulysse, Elana, Camille... ont un gros retard scolaire mais ne manquent par ailleurs ni d'esprit, ni d'humour, ni de verve. On peut se poser la question de la norme attendue justement. N'est-ce pas cette attente du « comme les autres » qui les place en situation d'échec ? Et si on décalait un peu notre regard ?" Notes de la réalisatrice, à propos du film.